Auteur/autrice : vols sur l'île de Batz

Vol d’un groupe de chardonnerets élégants à Porz ar Roch

Une dizaine de chardonnerets élégants ont rejoint des hirondelles de rivage, des hirondelles rustiques et des linottes mélodieuses aujourd’hui près de la grève de Porz ar Roch. Les buissons ont été partagés entre chardonnerets et linottes.

Vols de courlis cendrés

Sept courlis cendrés, accompagnés par un huîtrier pie et un goéland argenté, ont lutté contre les premières rafales de vent d’Ouest de ce nouveau coup de vent.
Paramètres de l’observation : vents d’ouest 80 km/h – température 11° – marée montante coefficient 109.

Huîtrier pie, courlis cendrés et goéland argenté

Naissances de poussins foulques macroules

Les foulques macroules ont jusqu’à une dizaine de poussins mais seulement deux étaient observables ce matin entre Kerabandu et Porz ar Raouenn.

Les poussins étaient accompagnés des deux adultes.

Il est à noter que la berge est recouverte de crottes de ragondins. Ils partagent le même espace avec quelques poules d’eau, canards colverts et tadornes de Belon.

Quels oiseaux observer, en avril, sur l’île de Batz ?

Quatre-vingt-cinq espèces d’oiseaux ont déjà été observées sur l’île de Batz depuis le début de l’année. Ce cadre a généré l’intérêt de nombreux ornithologues et a permis à l’île de Batz de se classer, en mars, première commune du Finistère, et seconde de Bretagne derrière Auray, par le nombre total d’observations de la faune (source Faune Bretagne).


Une quarantaine d’espèces d’oiseaux marins ou oiseaux d’eau sont susceptibles d’être observables sur l’île de Batz en avril. Les espèces identifiées, depuis le début de l’année, sont : aigrette garzette, barge rousse, bécasseau sanderling, bécasseau variable, bécasseau violet, bécassine des marais, bernache cravant, bernache nonnette, canard colvert, canard siffleur, canard souchet, chevalier gambette, cormoran huppé, grand cormoran, grand gravelot, courlis cendré, courlis corlieu, cygne tuberculé, fou de Bassan, foulque macroule, goéland argenté, goéland brun, goéland cendré, goéland marin, grèbe castagneux, grèbe huppé, grèbe esclavon, grèbe à cou noir, guillemot de Troïl, harle huppé, héron cendré, huîtrier pie, martin-pêcheur d’Europe, mouette pygmée, mouette rieuse, pingouin torda, plongeon imbrin, pluvier argenté, râle d’eau, sterne caugek, sterne pierregarin et tadorne de belon. Dans le nombre d’individus par espèces, les goélands argentés, les bernaches cravant, les tournepierres à collier et les huîtriers pie sont les plus nombreux.

Les observations de puffins, de labbes et d’autres espèces de plongeons et de chevaliers devraient enrichir rapidement le nombre d’espèces observées sur l’île.

Le mois d’avril sera aussi marqué par le départ de nombreux oiseaux migrateurs vers leurs sites de nidification. Progressivement, les derniers migrateurs limicoles et les bernaches cravant vont rejoindre, principalement, le Nord de l’Europe pour y nidifier. Les bécasseaux sanderling et variables ont déjà quitté nos côtes.


En ce qui concerne les oiseaux communs, ils sont très nombreux mais ce sera le troglodyte mignon qui se fera le plus entendre : il est présent sur l’ensemble de l’île y compris sur les plages du nord.

Vers Kerabandu, des observations de cisticoles des joncs et de bouscarles de Cetti viennent d’être réalisées mais le phragmite des joncs n’a pas encore été identifié cette année.

Les premières hirondelles de rivage et rustiques sont arrivées le mois dernier tout comme le traquet motteux. Les hirondelles de fenêtre ne vont pas tarder.

Les pies bavardes ont déjà commencé à nidifier.

Enfin, le petit territoire de l’île de Batz accueille plusieurs rapaces : faucon crécerelle, faucon pélerin, épervier d’Europe et buse variable.

Sortie ornithologique avec des étudiants BTS GPN

Beaucoup de surprises sur l’île de Batz au cours d’une sortie ornithologique avec des BTS GPN passionnés par les oiseaux : un faucon pèlerin dans le chenal, une sterne pierregarin au C’hleguer, une bécassine des marais à Gwalez, une bouscarle de Cetti et une cisticole des joncs à Porz ar Raouenn mais aussi beaucoup de cormorans huppés par rapport à la baie de Morlaix où le grand cormoran est le plus visible.

Cormoran huppé

Premières naissances de canetons

A la mare aux canards, mais aussi à la mare du Prad, des canards colverts ont donné naissance aux premiers canetons de l’année.

Pour le moment, les attaques de goélands n’ont pas encore trop diminué les effectifs car il semble que la cane reste à proximité de branches d’arbres ou d’arbustes.

Quatrième observation de bernaches nonnettes sur l’île de Batz

Ce matin, un couple de bernaches nonnettes était observable sur la plage de Porz ar Gored. Il y est resté une petite heure avant de se laisser emporter par le courant vers Bigollé.

C’est la neuvième observation de bernaches nonnettes, en Bretagne, cette année. La plupart ont été réalisées sur l’île de Sein et sont liées à un long séjour sur cette île. La plupart des observations, sur ce trimestre, ont été réalisées sur l’île de Batz et il n’y a pas eu d’observation dans les autres départements bretons.

La première observation, sur l’île, a été réalisée le 29 janvier.

Paramètres de l’observation : couvert – vents de Sud de 30 km/h – température 11° – marée descendante coefficient 86.