Actualités concernant la faune et la flore de l'île de Batz

Découvrez les richesses de l'île de Batz : oiseaux marins, oiseaux des jardins, insectes et les plantes du littoral. Toutes les photographies sont prises sur l'île de Batz. Aucun cookies ou autre dispositif de traçage n'est mis en œuvre au cours de votre navigation.

Visite, dans le nord de l’île, de trois phalaropes

Les observations de phalaropes à bec larges sont rares. Une première observation de trois individus, sur l’île, vient d’être relevée sur Faune Bretagne. Les phalaropes sont des migrateurs qui vivent principalement dans les régions arctiques et subarctiques d’Amérique du Nord et d’Europe. Ces limicoles migrent vers des zones côtières tropicales et subtropicales pour passer l’hiver. La silhouette et les couleurs des phalaropes, sur certaines périodes, peuvent nous amener à les confondre avec des mouettes rieuses.

Merci à Nathan, étudiant BTS GPN du lycée de Suscinio, pour son identification rapide de ce limicole très rare sur nos côtes.

Des gravelots à Porz Reter

Surprise aujourd’hui : une centaine de bécasseaux à Porz Azeviz accompagnés de tournepierres, d’huîtriers pie, de barges et de courlis mais c’est un groupe d’une demi-douzaine de gravelots intégrés à un petit groupe de bécasseaux qui attire l’intérêt des rares randonneurs qui n’ont pas redouté les vents de SSO.

Quant aux foulques, elles se sont regroupées près de la mare de Prad ar Chanap.

Des martins-pêcheurs sur l’île

Plusieurs observations de martins-pêcheurs sur l’île ont été réalisées sur une courte période : sur la cale, près de Porz Aliou, près de la plage des galets, à Lenn Venn, à porz doun et près de la pinède ce qui amène à penser qu’il est partout sur l’île !

Habituellement, le martin-pêcheur privilégie les eaux douces et il est plus rare de le voir pêcher dans la mer ; pourtant, près du débarcadère, on peut l’apercevoir plonger et pêcher.

Séance photographies ornithologiques pour trois étudiants gestion et protection de la nature.

Dans le cadre d’un projet d’initiative et de communication à produire dans la cadre de la validation de leur BTS gestion et protection de la nature, trois étudiants en 2ème année du lycée de Suscinio ont réalisé une « collecte » de photographies d’oiseaux marins, ou communs, sur l’île de Batz.

La météo, ensoleillée, a permis l’observation d’huîtriers pie, de barges, de courlis, de bécasseaux, de chevaliers, de tournepierres, de grands gravelots, d’aigrettes, de grèbes, de goélands, de mouettes, de cormorans, de bergeronnettes et même de deux martins-pêcheurs.

Si l’île de Batz bénéficie de la présence de nombreux oiseaux marins, sédentaires ou non, les trois étangs et le petit marais permettent d’observer des oiseaux traditionnellement moins présents sur les plages du littoral nord finistérien. L’identification formelle des oiseaux nécessitent un savoir-faire et une solide expérience déjà bien ancrés pour ces trois étudiants passionnées par la faune et la flore qui vont pouvoir partager les capitalisations du jour dans les prochains cours d’ornithologie au lycée.