Actualités concernant la faune et la flore de l'île de Batz

Découvrez les richesses de l'île de Batz : oiseaux marins, oiseaux des jardins, insectes et les plantes du littoral. Toutes les photographies sont prises sur l'île de Batz. Aucun cookies ou autre dispositif de traçage n'est mis en œuvre au cours de votre navigation.

Des martins-pêcheurs sur l’île

Plusieurs observations de martins-pêcheurs sur l’île ont été réalisées sur une courte période : sur la cale, près de Porz Aliou, près de la plage des galets, à Lenn Venn, à porz doun et près de la pinède ce qui amène à penser qu’il est partout sur l’île !

Habituellement, le martin-pêcheur privilégie les eaux douces et il est plus rare de le voir pêcher dans la mer ; pourtant, près du débarcadère, on peut l’apercevoir plonger et pêcher.

Séance photographies ornithologiques pour trois étudiants gestion et protection de la nature.

Dans le cadre d’un projet d’initiative et de communication à produire dans la cadre de la validation de leur BTS gestion et protection de la nature, trois étudiants en 2ème année du lycée de Suscinio ont réalisé une « collecte » de photographies d’oiseaux marins, ou communs, sur l’île de Batz.

La météo, ensoleillée, a permis l’observation d’huîtriers pie, de barges, de courlis, de bécasseaux, de chevaliers, de tournepierres, de grands gravelots, d’aigrettes, de grèbes, de goélands, de mouettes, de cormorans, de bergeronnettes et même de deux martins-pêcheurs.

Si l’île de Batz bénéficie de la présence de nombreux oiseaux marins, sédentaires ou non, les trois étangs et le petit marais permettent d’observer des oiseaux traditionnellement moins présents sur les plages du littoral nord finistérien. L’identification formelle des oiseaux nécessitent un savoir-faire et une solide expérience déjà bien ancrés pour ces trois étudiants passionnées par la faune et la flore qui vont pouvoir partager les capitalisations du jour dans les prochains cours d’ornithologie au lycée.

Les mares aux canards se refont une beauté

De gros travaux de nettoyage viennent d’être effectués à la « mare aux canards » et à la mare de Goalès. Il était opportun de profiter que ces réserves d’eau soient à sec pour réaliser ces gros travaux justifiés par le volume de vase à enlever.

Quelques canards, foulques et poules d’eau ont migré vers la réserve d’eau de Prad ar Chanap en attendant un « retour à la normale ».

Un appétit de pipit

Les alouettes des champs mais aussi et surtout les pipits sont de redoutables prédateurs. Il n’est pas rare de voir un pipit se restaurer de ses proies constituées essentiellement d’insectes. Sur l’île, les alouettes des champs sont beaucoup moins nombreuses et semblent être remplacées, en nombre, par des pipits farlouse.

Le Tadorne de Belon

Le Tadorne de Belon est un oiseau, ressemblant à un grand canard, qui est très présent sur la côte Nord de l’île de Batz. Le Tadorne nidifie sur l’île et ses poussins, jusqu’à une quinzaine, sont souvent la proie des goélands argentés et marins. Pour limiter ces agressions, les deux adultes sont souvent aux deux extrémités du groupe.

Groupe tadorne de belon
Groupe de tadornes de belon
groupe de tadornes de belon
Premier bain pour un groupe de jeunes tadornes de belon