Actualités concernant la faune et la flore de l'île de Batz

Découvrez les richesses de l'île de Batz : oiseaux marins, oiseaux des jardins, insectes et les plantes du littoral. Toutes les photographies sont prises sur l'île de Batz. Aucun cookies ou autre dispositif de traçage n'est mis en œuvre au cours de votre navigation.

Observation d’un crapaud calamite

Petite surprise ce matin, à 09h00, dans le quartier du Rhû : un crapaud calamite était observable pendant sa traversée de la rue près de la Croix du Rhû. Son habitat principal, le marais près de Kerabandu, est distant d’exactement 2 km et son nouvel habitat, la zone de compensation du Prad, est distant d’1,5 km à vol d’oiseau.

Le crapaud calamite est rare et est une espèce protégée (Loi sur la protection de la nature du 10 juillet 1976 et l’arrêté du 8 janvier 2021 portant sur la liste des amphibiens et des reptiles représentés sur le territoire métropolitain).

Observation d’un tarier pâtre juvénile

Le tarier pâtre nidifie sur l’île de Batz et ce n’est donc pas une surprise de croiser un juvénile mais, le plus surprenant, est le lieu de la rencontre : les rochers de la grève de Bigollé.

Paramètres de l’observation : vents de Noroît – température 16° – marée descendante coefficient de 78.

Plus d’informations sur les nidifications sur l’île de Batz : cliquer ici.

Tarier pâtre juvénile

Nouvelles naissances de tadornes de Belon

Deux nouvelles « nichées » de tadornes de Belon étaient observables cet après-midi sur Porz Gwenn ce qui en fait quatre sur la côte Nord de l’île. Malheureusement, les effectifs sont bas car il n’y pas eu, à ce jour, d’observation de groupe supérieur à huit canetons.

Paramètres de l’observation : vents d’Ouest 20 km/heure – température 16 ° – marée montante coefficient de marée 74.

Tadornes de Belon

Observation d’un pluvier doré

Un pluvier doré est observable, près du trou du Serpent, depuis dimanche dernier. Merci à Carole pour sa contribution.

Au printemps, il peut être observé en très petit groupe mais c’est un oiseau qui est le plus souvent intégré à un groupe de plusieurs centaines ou plusieurs milliers d’individus. Tout près de l’île de Batz, sur Tréflez, un groupe de 6500 pluviers a été aperçu le 4 février dernier.

Pluvier doré

Observation d’un faucon crécerelle à Poul C’horz

Sur l’île de Batz, les faucons crécerelles chassent régulièrement sur les grèves. Cet après midi, c’était dans le Sud de l’île, près de Poul C’horz, que l’un d’entre eux s’est positionné pour chasser des petits rongeurs.

Paramètres de l’observation : vent de Sud 50 km/h – température 15° – coefficient de marée 45.

Faucon crécerelle en vol