Actualités concernant la faune et la flore de l'île de Batz

Découvrez les richesses de l'île de Batz : oiseaux marins, oiseaux des jardins, insectes et les plantes du littoral. Toutes les photographies sont prises sur l'île de Batz. Aucun cookies ou autre dispositif de traçage n'est mis en œuvre au cours de votre navigation.

Comptage des troglodytes mignons

Sur l’île de Batz, le comptage des troglodytes mignons est difficile car, sans chant, il n’est pas aisé de les repérer dans les ronciers qui bordent le sentier littoral du Nord. C’est la période la plus favorable car les troglodytes sont particulièrement actifs dans les préparatifs de nidification et le troglodyte s’entend de loin : son chant, de 5 à 6 secondes, peut atteindre 90 décibels.

L’application « Merlin » associée à l’identification visuelle a été utilisée pour réaliser ce comptage qui ne prend en compte que la bande côtière. Néanmoins, son chant étant perceptible sur plusieurs dizaines de mètres (et bien plus), le comptage en est facilité. La zone sélectionnée est la partie Nord de l’île de Bilvidik au trou du serpent. Le principal concurrent sonore a été l’accenteur mouchet loin devant les moineaux domestiques.

En conclusion, il est probable que la densité soit supérieure à 6 troglodytes au km avec des concentrations dans les ronciers de Porz Doun et de Porz Gwenn. Il y a aussi quelques surprises avec des occupations régulières des rochers des hauts de certains plages (nidification sur des tombants de plage l’année dernière).

Troisième visite sur Enez ar Prat de bernaches nonnettes

Ce matin un couple de bernaches nonnettes était observable à Enez ar Prat. Il était accompagné de goélands argentés, d’un héron cendré, d’une aigrette garzette et de quelques bernaches cravant.

C’est la huitième observation de bernaches nonnettes, en Bretagne, cette année. La plupart ont été réalisées sur l’île de Sein et sur l’ île de Batz.

Les autres observations de bernaches nonnettes, sur l’île, ont été réalisées le 29 janvier et sur une période de trois jours du 7 au 9 mars.

Paramètres de l’observation : couvert – vents d’Ouest de 15 km/h – température 11° – marée montante coefficient 50.

Observation d’une buse variable à Porz Doun

La buse variable est très farouche et ne se laisse pas approcher. Cette année, elle a été observée du trou du serpent jusqu’à Goalès. Aujourd’hui, sur Gwagué, elle était dans les rochers à proximité des aigrettes garzette avant de rechercher un nouvel emplacement dans les arbres à Porz Doun. Il est possible qu’il y ait deux buses sur l’île.

Observation d’un grand cormoran à la mare du Prad

Rencontre improbable aujourd’hui à la mare du Prad : un cygne tuberculé accompagné d’un grand cormoran. Ce dernier, excellent pêcheur, a réalisé quelques sondages mais sans succès. Il est très probable qu’il n’y ait pas beaucoup de poissons dans cette réserve d’eau à l’exception de quelques anguilles déjà observées à proximité.