Actualités concernant la faune et la flore de l'île de Batz

Découvrez les richesses de l'île de Batz : oiseaux marins, oiseaux des jardins, insectes et les plantes du littoral. Toutes les photographies sont prises sur l'île de Batz. Aucun cookies ou autre dispositif de traçage n'est mis en œuvre au cours de votre navigation.

Beaucoup d’observations d’oiseaux marins à Porz ar Gouver

Les oiseaux marins sont nombreux dans le Nord de l’île de Batz et, plus particulièrement, sur la zone de Porz Gwenn à Porz ar Raouenn.

Observation de cormorans à Enez ar Prad

Les cormorans se protègent, à Enez ar Prad, des vents de Nordet qui soufflent à 30 km/h. Si la température est de 7°, le ressenti est proche de 0 sur cette côte Nord de l’île. Cet îlot héberge les deux populations de cormorans (grand cormoran et cormoran huppé) ainsi que des goélands argentés et marins.

Sortie ornithologique à Ti Saozon

L’îlot de Ti Saozon est accessible à pied, de l’île de Batz, par grande marée. L’îlot est principalement fréquenté par des grands cormorans, cormorans huppés mais des goélands marins, des aigrettes et des hérons fréquentent également ses environs. Cet après midi, le nombre de cormorans huppés dépassait la trentaine et le nombre d’hérons cendrés était de cinq.

Vents faibles de Nordet. Température de 8° – Coefficient de 96.

Observation de gravelots à la grève blanche

A marée basse, la plage de la grève blanche est très fréquentée mais les grands gravelots sont relativement rares. Ils intègrent souvent d’autres groupes de petits limicoles dont les bécasseaux et les tournepierres à collier.

Trois mois de présence à la grève blanche d’une barge rousse norvégienne

La barge norvégienne baguée initialement à la station ornithologique du Jomfruland en Norvège en début septembre dernier, est toujours sur l’île de Batz et s’approche des trois mois de présence sur la grève blanche. Le nombre d’individus du groupe de barges est plus élevé que le 7 novembre dernier, date de la dernière observation.

Observation de cormorans à Porz Melloc

Le nord de l’île de Batz est très fréquenté par les oiseaux marins en ce début janvier : aigrettes garzettes, bernaches cravant, goélands, mouettes, limicoles mais aussi et surtout par des grands cormorans et quelques cormorans huppés. La température de l’eau est la même que la température extérieure : 10°. Les vents de Noroît soufflent en rafales de près de 60 km/h et la houle est encore marquée par les rafales de 95 km/h de la veille.

Observation de tournepierres à collier à Bilvidik

Les tournepierres à collier sont probablement les moins farouches des oiseaux limicoles. Ils intègrent souvent d’autres oiseaux dans leurs groupes dont des bécasseaux et des pluviers.

Trois centaines d’huîtriers pie au large de la grève blanche

Difficile de compter avec exactitude le nombre d’huîtriers pie qui fréquentent les îlots rocheux au large de Porz Melloc et de la grève blanche car ils ne sont pas visibles du sentier côtier ni des deux plages. Néanmoins, le nombre d’individus de deux groupes principaux dépasse les trois centaines.

Retour des chardonnerets

Bonne surprise ce matin à Créac’h ar Vilin : un groupe de huit chardonnerets élégants était observable. Cet été, il n’y a eu que très peu d’observations de cet oiseau qui était, il y a quelques années, encore en bandes de deux douzaines d’individus dans les dunes et sur la côte Nord de l’île.